Cet article date de plus de dix ans.

Jean-Marc Ayrault veut serrer la vis des dépenses

Le gouvernement va plancher sur la réduction des dépenses publiques. Dès 2013, 40 mesures seront passées au crible. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a donné mardi le coup d'envoi de la modernisation de l'action publique. La Map succède à la RGPP, la révision générale des politiques publiques, menée par Nicolas Sarkozy.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Sipa)

Comment
faire des économies dans le fonctionnement de l'Etat ? C'est un vaste
chantier, qui ressemble parfois à un casse-tête. Jean-Marc Ayrault a réuni la
plupart de ses ministres ce mardi matin pour lancer la grande question de la
modernisation de l'action publique. Le Premier ministre a annoncé que 40
politiques publiques seraient évaluées en 2013, et toutes les autres d'ici 2017.

Objectif :
dégager 10 milliards d'euros supplémentaires

Le gouvernement veut réduire les dépenses publiques qui atteignent 57% du produit intérieur brut et trouver 10 milliards d'euros d'économies supplémentaires, pour financer les dépenses nouvelles comme le coup de pouce au RSA ou la hausse éventuelle du budget de l'Union européenne.

"Nous
devons nous poser la question : les politiques sont-elles aussi efficaces
qu'elles devraient l'être ?" (Jean-Marc Ayrault)

Les premières
décisions pour le budget 2014

Dès l'an prochain, les aides directes aux entreprises, la gestion des prestations d'assurance maladie, la territorialisation de la politique du logement, la politique de l'eau ou encore la formation professionnelle des demandeurs d'emploi seront analysées de près. L'affectation et la mobilité des fonctionnaires sur les territoires seront aussi passées au crible.

L'amélioration générale des services publics passera aussi par la simplification et le déploiement de l'administration numérique, comme la possibilité de demander les aides au logement entièrement en ligne.

La plupart des membres du
gouvernement sera dorénavant convoquée tous les trois mois sur le sujet. Les premières décisions pourraient être annoncées pour la
préparation du budget 2014.

La Map de
la gauche, après la RGPP de la droite

La Map se
substitue à la RGPP lancée par le gouvernement précédent. Mais Jean-Ayrault
insiste sur les différences. Pour lui, la RGPP s'était rapidement résumée au non
remplacement d'un agent partant à la retraite sur deux
.

Selon le Premier ministre, la Map s'en distingue
par une approche qui ne sera pas purement
comptable. Elle sera par ailleurs étendue à l'ensemble des dépenses: celles de
l'Etat mais aussi des collectivités et de la sécurité sociale.

Oeuvres liées

{% document %}

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Budget de la France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.