Impôts : qu'avez-vous à déclarer ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Impôts : qu'avez-vous à déclarer ?
FRANCE 3
Article rédigé par
D.Boéri - France 3
France Télévisions

À l'heure où nous remplissons tous notre déclaration d'impôts, quelles sont précisément les règles à suivre ? Le journaliste David Boéri fait le point sur le plateau du 19/20, mardi 1er juin. 

Faut-il systématiquement déclarer tout revenu complémentaire ? Oui, pour toute location de biens entre particuliers. Que ce soit une voiture, un outil de bricolage ou un objet de luxe, tout est imposable dès le premier euro. Il faut remplir un formulaire supplémentaire et indiquer précisément tout ce qui a été gagné dans l'année.

Abattement automatique

En revanche, si l'on déclare, on ne paye pas forcément l'impôt. "Il y a un abattement automatique de 305 euros", rappelle le journaliste David Boéri. "Si vous avez gagné moins, par exemple en revendant votre perceuse, vous ne paierez rien. Au-delà, 50% des recettes seront ajoutées à vos revenus et donc soumises au barème de l'impôt. Ça, c'est pour les particuliers. Mais si vous dépassez 72 600 euros par an, vous serez considéré comme un professionnel et donc soumis à un autre impôt." La vente de biens d'occasion est non-imposable, sauf les objets précieux de plus de 5 000 euros comme les objets d'art.

Parmi nos sources : 

Comment déclarer vos revenus annexes, du covoiturage à la vente ou location de biens ?

Toutes les réponses sont disponibles sur le site officiel du ministère de l’économie et des Finances :

- Les détails sur la location de biens

- Sur la vente de biens entre particuliers

Liste non exhaustive.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Budget

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.