Cet article date de plus d'onze ans.

Chat avec Nicolas Dupont-Aignan : "Peut-on se passer de l'euro ?"

Pour le président de Debout la République, candidat à la présidentielle, la France retrouverait toute sa place en Europe en sortant de l'euro. Nicolas Dupont-Aignan développe ses thèses dans un "chat" que vous pouvez retrouvez en lien ci-dessous.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République (DR)

Pour le président de Debout la République, candidat à la présidentielle, la France retrouverait toute sa place en Europe en sortant de l'euro. Nicolas Dupont-Aignan développe ses thèses dans un "chat" que vous pouvez retrouvez en lien ci-dessous.

"Peut-on se passer de l'euro ?" Oui, répond Nicolas Dupont-Aignan dans un chat réalisé avec les internautes, mardi 31 janvier sur FTV 2012.

Crédité au maximum de 1,5% des intentions de vote à l'élection présidentielle par les instituts de sondage, M. Dupont-Aignan se revendique du souverainisme.

Candidat à la présidence de l'UMP contre Nicolas Sarkozy en 2004, il a rompu avec le parti majoritaire en 2007 pour se lancer dans la course élyséenne.

Il n'avait pas obtenu les 500 parainages nécessaire pour se présenter devant les électeurs.

Le candidat de Debout la République ne se reconnait qu'une seule filiation : la gaullisme. En toute logique, il porte donc un programme de 31 propositions "pour une France libre".

Abroger Hadopi, réquisitionner Total, rétablir les services publics, dénoncer les traités européens, prôner un "protectionnisme intelligent"...et surtout, bien sûr, sortir de l'"euro monnaie unique" pour créer "l'euro monnaie commune". Telles sont les principaux axes de sa campagne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Budget de la France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.