Budget 2019 : Oxfam France reconnaît un "effort" pour l'aide au développement, mais que des "annonces" sur l'impôt

Cécile Duflot, la directrice générale d'Oxfam France, a reconnu lundi sur franceinfo un "effort" et une "vraie augmentation" de l'aide au développement à destination de pays pauvres dans le projet de loi de Finances 2019. Elle regrette néanmoins des "annonces" sur les réductions d'impôts pour les ménages.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

130 millions d'euros supplémentaires seront alloués en 2019 à l'aide au développement, ce qui porte le montant de cette aide à trois milliards d'euros. "Il y a un effort qu'on reconnaît, c'est une vraie augmentation", commente Cécile Duflot lundi 24 septembre sur franceinfo, avant de nuancer : "On n'est pas encore là où on imagine que ce serait nécessaire" alors qu'Oxfam France demande "à ce que 100 % de la taxe sur les transactions financières soient affectés à l'aide publique et au développement".

La directrice générale de l'association annonce qu'elle "vérifiera, c'est le travail d'Oxfam de regarder la différence entre les annonces et la réalité", tout en rappelant que l'aide au développement permet notamment d'"installer des forages pour pouvoir cultiver" et d'"installer des systèmes de santé". "Cette aide publique au développement, c'est un outil décisif pour lutter contre les inégalités", continue-elle.

Sur les impôts, "le compte n'y est pas"

Cécile Duflot estime, en revanche, que le compte n'y est pas en matière de fiscalité pour les ménages français, malgré l'annonce d'une baisse d'impôt de six milliards d'euros : "Là on est vraiment dans les annonces. Nous, ce qu'on en a vu pour l'instant, c'est aucune rupture avec ce qui s'est fait l'année dernière, c’est-à-dire un choix qui n'allait pas du tout dans le sens de la lutte contre les inégalités."

"Il y a des petites mesures et il y a des mesures qui, financièrement, sont extrêmement favorables aux plus riches, et ce qu'il faut dire aussi, c'est que la situation actuelle en France est une situation d'inégalités avec une accentuation de la richesse des plus riches", conclut-elle.

Cécile Duflot, directrice générale d\'Oxfam France, dans les studios de franceinfo, le 24 septembre 2018.
Cécile Duflot, directrice générale d'Oxfam France, dans les studios de franceinfo, le 24 septembre 2018. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)