Cet article date de plus de deux ans.

Les entreprises mondiales ont versé près de 1 500 milliards de dollars de dividendes en 2021, un nouveau record, selon un rapport

C'est l'entreprise minière anglo-australienne BHP qui a versé le plus d'argent à ses actionnaires, détrônant Microsoft. Les Etats-Unis concentrent encore 44% des dividendes au niveau mondial.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La bourse de Ney-York (Etats-Unis), le 28 février 2022. (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Des chiffres qui donnent le vertige. Quelque 1 470 milliards de dollars de dividendes ont été versés par les entreprises mondiales à leurs actionnaires en 2021. Des chiffres inédits, dopés par le rebond de l'économie mondiale et les bénéfices exceptionnels des entreprises minières, selon le rapport du gestionnaire d'actifs Janus Henderson, paru mardi 1er mars. Les dividendes ont augmenté de 16,7% par rapport à 2020, et de 3,2% par rapport au précédent record, datant de 2019. Et ces chiffres pourraient être à nouveau battus en 2022.

"Les deux dernières années ont été extraordinaires, avec une forte baisse puis un rebond spectaculaire. Aujourd'hui, il semble qu'on soit revenu au rythme de la croissance de long terme", résume à l'AFP Jane Shoemake, gérante de portefeuille chez Janus Henderson.

Microsoft, Samsung et Apple parmi les plus gros payeurs

La dynamique de 2021 a touché tous les secteurs : neuf sociétés sur dix ont augmenté ou maintenu leurs dividendes. Les entreprises minières ont été particulièrement en forme, avec près de 100 milliards de dollars de dividendes versés. Les bénéfices exceptionnels de ces groupes en 2021, portés par l'envolée des cours des matières premières, leur ont permis de multiplier par deux les dividendes par rapport à 2019, année de leur précédent record.

Symbole de ce rebond, c'est l'entreprise minière anglo-australienne BHP qui a versé le plus de dividendes, selon le classement. Elle détrône Microsoft, qui passe au 2e rang en 2021. Trois autres entreprises minières occupent le top 10 du classement : Rio Tinto (3e, cotée à Londres comme BHP), le Brésilien Vale (8e) et l'Australien Fortsecue Metal (10e). Avec ce secteur, le Royaume-Uni a été une des régions du monde où la croissance des dividendes a été la plus forte. Mais les Etats-Unis concentrent encore 44% des dividendes au niveau mondial.

Autre secteur très représenté : la technologie. Elle a été la grande gagnante des conséquences économiques de la pandémie, ce qui s'est ressenti sur le bond des bénéfices des entreprises du secteur et ensuite de leurs dividendes. Outre Microsoft, Samsung et Apple sont parmi les dix plus gros payeurs de dividendes dans le monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.