Marchés : les Bourses européennes finissent dans la tourmente, inquiétées par la crise en Ukraine

A Paris, l'indice CAC 40 a fini lundi sous les 6 800 points (-3,97%) après avoir chuté de plus de 4% en séance. C'est sa plus forte baisse depuis mars 2020.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un écran affiche la tendance du CAC 40 dans le quartier d'affaires de La Défense (Hauts-de-Seine), le 9 mars 2020. (ERIC PIERMONT / AFP)

Une séance très nerveuse. Les Bourses européennes ont fini dans la tourmente, lundi 24 janvier, en raison d'une escalade des tensions entre la Russie et l'Ukraine à laquelle s'ajoutent les craintes liées au resserrement monétaire, à la veille d'une réunion de la Banque centrale américaine. A Paris, l'indice CAC 40 a fini sous les 6 800 points (-3,97% à 6 787,79 points) après avoir chuté de plus de 4% en séance. C'est sa plus forte baisse depuis mars 2020. A Francfort, le Dax a perdu 3,80%, à 15 011,13 points. "Les marchés intègrent totalement la possibilité d'une crise majeure tellement les tensions ont l'air de monter entre la Russie et l'Ukraine", observe Daniel Larrouturou, gérant actions chez Dôm Finance, interrogé par l'AFP.

"La prise de conscience de la possibilité d'une invasion de l'Ukraine par la Russie est venue avec la décision des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne de retirer" du personnel de leurs ambassades à Kiev, ajoute-t-il. En cas d'une action militaire en Ukraine qui mettrait au ban la Russie, "les conséquences seraient très significatives pour les économies européennes", estime l'expert, citant une envolée des prix du gaz et du blé mais aussi des des conséquences pour le secteur automobile, bancaire et du luxe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bourse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.