Cet article date de plus de trois ans.

Le bitcoin franchit le cap symbolique des 10 000 dollars, un nouveau record

La monnaie virtuelle poursuit son incroyable ascension. Depuis sa création en 2009, elle n'avait jamais atteint un tel niveau. Désormais, des banques commencent à s'y intéresser de plus près.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une pièce de bitcoin à Hong Kong, le 1er janvier 2017. (STUDIOEAST / GETTY IMAGES ASIAPAC)

Sa valeur avait déjà été multipliée par dix en un moins d'un an. Cette fois, c'est une barre symbolique que le bitcoin a franchi, mardi 28 novembre. Celle des 10 000 dollars (8 400 euros). Un niveau jamais atteint jusque-là... qui ravive les craintes de "bulle" spéculative.

Cette flambée est d'autant plus spectaculaire que la monnaie virtuelle avait commencé l'année autour de (seulement) 1 000 dollars. Avant de trébucher dans l'un des krachs qu'il connaît régulièrement. Pour l'heure, l'ascension devrait se poursuivre : "On ne voit à l'horizon aucun facteur susceptible de le faire retomber", indique à l'AFP Shane Chanel, du cabinet ASR Wealth Advisers à Sydney.

Les banques de plus en plus intéressées

Créée en 2009 par un groupe de développeurs anonymes, le bitcoin ne valait alors qu'une poignée de centimes de dollars au départ. Cette monnaie, que l'on achète et que l'on vend sur des plate-formes spécialisées sur internet, n'a pas d'existence physique. Elle s'appuie sur un système de paiement de pair-à-pair basé sur la technologie dite "blockchain" (ou "chaîne de blocs"), et s'échange sur des plate-formes spécifiques sur internet et n'a pas de cours légal.

Cette caractéristique commence à intéresser fortement le secteur bancaire. Car la "blockchain" pourrait ouvrir de nouveaux horizons. Surtout, elle pourrait simplifier les transactions dématérialisées et générer des économies. C'est le cas de la banque d'affaires Goldman Sachs, qui envisage de spéculer dessus pour le compte de ses clients. Ou de l'américain CME, l'un des plus importants opérateurs boursiers mondiaux, qui est en passe de proposer des produits dérivés permettant de spéculer sur le bitcoin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bitcoin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.