Cet article date de plus de trois ans.

Après plusieurs mois d'envolée, le bitcoin chute brutalement

Après avoir frôlé les 20 000 dollars (environ 17 000 euros) en début de semaine, le cours de la monnaie virtuelle est tombée vendredi sous la barre des 15 000 dollars (12 600 euros).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le cours du bitcoin est tombé sous la barre des 15 000 dollars, vendredi 22 décembre 2017. (MARK GARLICK/SCIENCE PHOTO LIBRA / MGA)

Véritable krach ou simple correction passagère ? Le bitcoin a dégringolé, vendredi 22 décembre, presque aussi brutalement qu'il a flambé ces dernières semaines. Cette chute du cours de la monnaie virtuelle ne parvient pas à être expliquée par les experts de la finance. Le bitcoin, qui a commencé 2017 autour de 1 000 dollars, n'en finissait plus de flamber ces dernières semaines.

Après avoir frôlée lundi les 20 000 dollars (environ 17 000 euros), la plus célèbre des cryptomonnaies cotait, vendredi en fin de soirée, autour de 14 445 dollars (12 176 euros), selon les données compilées par l'agence Bloomberg. Il s'agit d'une perte d'environ un quart de sa valeur en une semaine ou l'équivalent de deux fois la capitalisation boursière du groupe L'Oréal, par exemple.

Suspension des opérations de vente 

La correction est particulièrement brutale, même pour une devise virtuelle habituée à des variations fortes, et échappant aux cadres monétaires traditionnels. Contrairement au dollar ou à l'euro, le bitcoin n'est pas émis par des Banques centrales mais "miné", ou créé, de manière décentralisée par des ordinateurs utilisant des algorithmes complexes pour produire une chaîne de blocs de transactions codés et authentifiés (technologie dite "blockchain").

La Bourse d'échange de bitcoin Coinbase a été contrainte de suspendre, vendredi pendant quelques heures, les opérations de vente et d'achat avant un retour à la normale. Pour Neil Wilson, de la société londonienne ETX Capital, "difficile de savoir si le glas a déjà sonné". "Il semble qu'il soit temps pour les investisseurs de prendre leurs bénéfices et de les dépenser pour Noël", note quand même cet expert. Le bitcoin, accusé de servir à toutes sortes de trafics illégaux, reste très critiqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.