Bercy donne son feu vert au rachat d'Alstom par General Electric

Le rachat de l'essentiel des activités énergétiques d'Alstom par l'Américain General Electric avait été annoncé au printemps, mais était soumis à l'autorisation du gouvernement. Alstom tiendra une assemblée générale le 19 décembre.

(Alstom sera bien vendu à GE, le gouvernement a donné son feu vert © MaxPPP)

C'est un communiqué du ministère:  "Emmanuel Macron a accordé aujourd'hui son autorisation à General Electric (GE) pour la réalisation de son projet d'investissement en France avec Alstom et la constitution d'une alliance industrielle entre les deux groupes dans le secteur de l'énergie. Cette autorisation était une étape nécessaire" .

Du coup, Alstom annonce une assemblée générale pour le 19 décembre.

Le grand feuilleton du début de l'été se termine donc heureusement. En pleine bataille pour le rachat du pôle énergie d'Alstom - Siemens-Mitsubishi le convoitait également -, le gouvernement avait pris un décret, le 14 mai, qui élargissait notamment à l'énergie et aux transports son droit de veto en cas de visées étrangères. 

General Electric a déboursé 12,35 milliards d'euros pôur racheter l'essentiel des activités énergétiques d'Alstom, qui représentent 70% de son chiffre d'affaires. Dans le même temps, Alstom va racheter à GE son activité de signalisation ferroviaire.

Enfin, l'Etat français rachètera 20% d'Alstom auprès de Bouygues, uhne fois l'accord GE-Alstom réalisé.