INFOGRAPHIE. Affaire Volkswagen : les marques embourbées dans le scandale des voitures truquées

Le groupe Volkswagen rassemble douze marques. Parmi celles qui sont concernées par l'affaire des tests antipollution, il y a Audi, Skoda et Seat.

Le logo du constructeur automobile Volkswagen devant son siège social à Wolfsburg (Allemagne), le 25 septembre 2015.
Le logo du constructeur automobile Volkswagen devant son siège social à Wolfsburg (Allemagne), le 25 septembre 2015. (JOHN MACDOUGALL / AFP)

Enlisé dans le scandale des moteurs truqués pour fausser les tests antipollution, Volkswagen a livré le détail des marques concernées, mardi 29 septembre. Le groupe allemand rassemble douze marques. Audi, Skoda et Seat figurent parmi celles qui sont concernées par cette affaire.

"Les propriétaires de ces voitures seront informés dans le courant des prochaines semaines et des prochains mois", a indiqué Volkswagen. "Toutes les marques concernées vont créer des pages internet nationales, où les clients pourront suivre l'évolution des choses", a précisé le constructeur.

Selon le porte-parole de Seat, toutes les marques du groupe concernées par la supercherie ont communiqué. Il laisse ainsi entendre que, même s'il manque théoriquement 200 000 unités pour arriver au total de 11 millions de véhicules truqués, les enseignes restantes, parmi lesquelles Porsche, Lamborghini et Bentley, ne sont pas touchées. Outre ces marques, Volkswagen détient Bugatti, MAN, Ducati et Scania.