Voitures : réparer moins cher grâce à des pièces d'occasion

À partir de ce 1er janvier, les garagistes ont l'obligation de proposer aux clients des pièces d'occasion en cas de réparation.

France 2

Alors qu'il vient récupérer sa voiture après un contrôle technique, cet automobiliste va avoir une mauvaise surprise : le kit d'embrayage est à changer. Et un embrayage neuf, "c'est entre 700 et 800 euros", estime-t-il. D'occasion, ce serait moitié moins cher. Jusqu'au 31 décembre dernier, le garagiste pouvait proposer une pièce d'occasion. À partir de ce 1er janvier, il en a l'obligation légale. Les rabais peuvent aller jusqu'à 70%.

Des pièces de même qualité?

Par exemple, un feu arrière neuf coûte 130 euros, alors que d'occasion, il en vaut 60. Idem pour un rétroviseur, neuf, il revient à 240 euros, alors que d'occasion, ce n'est plus que 70. Une mesure favorable aux automobilistes, mais qui inquiète certains professionnels. Pour ce garagiste, l'occasion pose un problème évident de qualité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures garées sur le parking du site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse, le 27 octobre 2011. 
Des voitures garées sur le parking du site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse, le 27 octobre 2011.  (SEBASTIEN BOZON/AFP)