Cet article date de plus de quatre ans.

Voiture électrique : un choix difficile en pratique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Voiture électrique : un choix difficile en pratique
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Des mesures économiques incitent le citoyen à changer de modèle de voiture et passer à l'électrique. France 2 s'interroge sur les infrastructures mises en place pour cela.

À Paris, près d'une soixantaine de bornes de recharge électrique ont été installées depuis le début de l'année. "Avec à chaque fois, des prises de différentes puissances qui sont compatibles avec les voitures, mais aussi les scooters électriques. Il suffit de payer un abonnement de 15 euros par an", explique Magali Boissin en direct de Paris. Faire le choix de la voiture électrique n'est pourtant pas toujours simple, notamment sur le reste du territoire français.

Le problème de l'autonomie

Il y a quatre ans, John a investi 15 000 euros dans une petite citadine électrique. Finis les arrêts à la pompe à essence et à Paris ce n'est pas le seul avantage. Le stationnement est gratuit sur des places normales. Mais pour charger les batteries de sa voiture, John a dû convaincre sa copropriété d'installer une borne dans le parking de son immeuble. Un coût de 1 000 euros à sa charge comme l'électricité. Cela représente 240 euros par an pour 10 000 kilomètres. À ce prix-là, il faut être patient : sept heures pour recharger à 100%. Et quand on n'a pas de borne de recharge chez soi, les ennuis commencent. Le problème est aussi l'autonomie de 300km seulement. 24 000 voitures électriques ont été vendues cette année en France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Automobile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.