PSA Peugeot-Citroën boit la tasse au 1er semestre

Marché européen en berne, marchés internationaux en crise et marché iranien à l'arrêt : le groupe PSA accuse le coup et annonce des ventes en baisse de 13 % sur les six premiers mois de l'année.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Après une année 2011 en berne, 2012 commence mal pour PSA. 
Ses ventes sont en recul de 13 % sur les six premiers mois de l'année, et même de 18 % sur le seul marché européen où elles sont tombées sous le million d'unités (980.000). "Les marchés traditionnellement les plus porteurs pour les marques Peugeot et Citroën (France, Espagne, Italie) sont en crise profonde", explique PSA dans un communiqué.

Le groupe se rattrape un peu grâce aux marchés russe (+17 %) et chinois (+7 %) notamment, mais boit la tasse sur l'Amérique latine (-21 %). 
PSA souffre également de la forte chute de ses ventes de voitures en kit vers l'Iran (-31 %), un marché en partie plombé par les sanctions internationales imposées au régime de Téhéran.

PSA Peugeot-Citroën a convoqué un CCE extraordinaire la semaine prochaine, sur fond de rumeurs persistantes de fermeture de son site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), et de suppression de quelque 10.000 postes en France.