Cet article date de plus de huit ans.

Les ventes de voitures françaises continuent leur plongeon en octobre

Une baisse de 7,8% rien que pour octobre, de 13,3% sur les dix premiers mois de l'année. Le groupe Renault accuse une perte abyssale de 26,4%, PSA ne décroche que de 5%.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (IDÉ)

En ce moment, le secteur automobile n'est vraiment pas à la fête. En témoignent les chiffres des immatriculations de voitures neuves, communiqués par le Comité des constructeurs français d'automobiles. Encore une fois, ce sont les constructeurs français qui sont le plus mal en point.

En octobre, 162.411 voitures ont été immatriculées. C'est 7,8% de moins que le mois précédent, et même 13,3% de moins par rapport au début de l'année. 

Le groupe Renault (Renault et Dacia) dégringole de 26,4% ; PSA Peugeot Citroën limite la casse, à -5%. Depuis le début de l'année, Renault a perdu 20,5% et PSA 17,2%.

Ce sont finalement les constructeurs étrangers qui s'en sortent (un peu) mieux : +2,5% en moyenne, tirés par le japonais Toyota, le coréen Hyundai-Kia, l'allemand Daimler (Mercedes et Smart) et, dans une moindre mesure, Volkswagen.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Automobile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.