Est-il dangereux de réparer sa voiture soi-même ?

La loi n'interdit pas de réparer sa voiture soi-même, mais en cas de sinistre, que se passe-t-il ? Les conseils de Luc Bazizin sur le plateau de France 2.

FRANCE 2

"Aucune législation n'interdit de réparer sa voiture, y compris pour les éléments de sécurité comme les freins, la direction ou les roues", décrit Luc Bazizin en direct sur le plateau de France 2. Attention toutefois, le journaliste précise qu'en cas d'accident grave, les assureurs regardent la voiture de très près. Le garagiste est couvert, mais pas le particulier.

Les pièces d'occasion, plus économiques, et parfois plus écologiques

En France, une pièce qui n'est pas d'origine est interdite pour les parties visibles de la carrosserie. Elle est considérée comme de la contrefaçon. Elle est autorisée en Allemagne, en Belgique, en Espagne et en Italie. Par internet, il est donc facile de s'en procurer, mais là encore, l'assureur peut se retourner contre vous en cas de litige.

Concernant les pièces d'occasion, un amendement en préconise l'utilisation pour l'entretien et les réparations automobiles. Mais le décret d'application n'est pas encore paru. Enfin, le journaliste rappelle qu'il est interdit de vendre entièrement son véhicule juste pour les pièces.

Le JT
Les autres sujets du JT