Cet article date de plus de neuf ans.

Le G7 mobilisé pour faire baisser les prix de l'essence

Sur une demande de Pierre Moscovici, le groupe des sept a demandé aux pays producteurs de pétrole d'augmenter leur production. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Pierre Moscovici compte sur l'intervention du G7 et l'aide des pays producteurs du pétrole pour faire baisser les prix de l'essence, le 28 août 2012.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

ESSENCE - Après avoir annoncé une baisse des prix des carburants pouvant aller jusqu'à 6 centimes d'euro, Pierre Moscovici a de nouveau détaillé les pistes du gouvernement pour enrayer la hausse de prix, mardi 28 août sur TF1. Le ministre de l'Economie et des Finances a ainsi annoncé avoir obtenu que le G7 (les sept grands pays industrialisés) appelle les pays producteurs de pétrole à augmenter leur production "pour faire baisser les prix".

Une demande immédiatement suivie d'effets. Dans un communiqué commun, publié dans la soirée par le Trésor américain, les ministres des Finances du G7 demande aux pays producteurs de "satisfaire la demande", indiquant rester "vigilants face aux risques qui pèsent sur l'économie mondiale".

"Le gouvernement ne lâchera pas le morceau"

Outre cet appel, Pierre Moscovici a évoqué "des mécanismes qui permettent de faire en sorte que ceux pour qui le prix de l'essence est une partie importante de leur budget soient soulagés". Mais il n'a pas donné davantage de précisions sur cette solution.

Le ministre a expliqué travailler à "des solutions plus pérennes" afin d'éviter que les prix remontent dès que les cours du pétrole augmenteront de nouveau. "Le gouvernement ne lâchera pas le morceau (...) nous souhaitons que cette baisse soit une baisse durable", a promis Pierre Moscovici.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hausse des prix des carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.