Économie : les prix du pétrole s’envolent

Même en période estivale, les prix à la pompe ne diminuent pas. Les consommateurs s’adaptent comme ils le peuvent.

FRANCE 2

Depuis plusieurs mois les prix du pétrole sont au plus haut. Cette situation est le fruit des tensions internationales sur le marché de l’énergie. Conséquence : les prix du fioul qui baissent normalement l’été sont restés très élevés. Résultats : certains consommateurs achètent maintenant, de peur qu’ils ne continuent à augmenter. C’est le cas de René Palomba : "J'ai acheté il y a quinze jours alors que le prix au litre était de 91 centimes. Ça monte, ça monte, ça monte. L'année passée, à la même période (…) le prix était de 0,67 euro par litre".

"Les meilleurs moments pour acheter n'étaient pas forcément l'été"

Cela représente un surcoût énorme en un an, qui pousse les utilisateurs à fractionner leurs achats. "Les meilleurs moments pour acheter n'étaient pas forcément l'été, explique Bernard Bièche, distributeur régional de fioul. Les fluctuations ont fait que, au mois de février, en pleine période de chauffage, on pouvait avoir des prix attractifs". Deux solutions sont donc disponibles : attendre que les prix du pétrole finissent par baisser. Ou bien, à court terme, opter pour une livraison en commun, qui permet d’économiser deux centimes par litre de fioul.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une station-service à Toulouse, le 15 janvier 2018.
Une station-service à Toulouse, le 15 janvier 2018. (NATHALIE SAINT-AFFRE / MAXPPP)