Cet article date de plus de deux ans.

Carburant : les frontaliers fuient la France pour faire des économies

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Carburant : les frontaliers fuient la France pour faire des économies
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les Français qui habitent près des frontières n'hésitent pas à aller en Allemagne ou à Andorre pour faire le plein.

Les automobilistes n'en finissent pas de faire grise mine. Les prix des carburants ne cessent d'augmenter depuis plusieurs semaines, le diesel coûtant même plus cher que le sans plomb. De quoi inciter les frontaliers à aller faire le plein de l'autre côté de la frontière. À Kehl (Allemagne), près de la frontière, de nombreuses plaques d'immatriculation sont françaises. "J'ai regardé les prix sur une application, au lieu de 1,5 euro là on est à 1,38", constate un Français.

Les taxes font la différence

En Allemagne, le prix d'un litre de sans plomb 95 coûte quatre centimes de moins qu'en France, et le diesel 15 centimes. En Europe, le prix du baril de pétrole est le même pour tout le monde, ce sont les taxes qui diffèrent selon les pays. À Andorre, l'un des pays les plus avantageux fiscalement, le litre coûte un peu plus d'un euro. "Ici, j'ai payé 40 euros, et en France en faisant les calculs, ça fait 56 euros à peu près", détaille une automobiliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.