VIDEO. Porte-conteneurs, supertanker, navires de croisières... Ces bateaux géants causent une importante pollution de l'air

Particules fines, oxyde d'azote et de soufre : le carburant qu'il utilise est l'un des plus sales au monde. Voici l'impact du transport maritime sur l'environnement.

Voir la vidéo
BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

94 000. C'est le nombre de navires de transport en fonctionnement qui sillonnent les mers du globe. En naviguant, la plupart dégage d'importantes quantités de particules fines, d'oxydes d'azote et d'oxydes de soufre.

Le fioul lourd, un des carburants les plus sales

Cette pollution est particulièrement visible dans les grands ports, comme Marseille, en France. Le carburant utilisé pour les navires de transport est l'un des plus sales au monde : le fioul lourd. Il peut, par exemple, contenir jusqu'à 3,5 % de soufre contre moins de 0,01 % pour les voitures. "Le soufre a un important impact sur la santé des riverains et sur la santé de l'océan puisqu'il contribue à l'acidification de l'océan et on a du coup moins de capacité à réguler le climat."

950 millions de tonnes de CO2

Autre problème : chaque année, ce secteur rejette près de 950 millions de tonnes CO2 soit 2,6 % des émissions mondiales. Même si à distance et charge égale, un porte-conteneur rejette moins de CO2 qu'un avion ou un camion, le transport maritime véhicule la majorité des marchandises mondiales et des milliards de passagers prennent des ferrys chaque année. Au total, si la navigation était un pays, ce serait le 6ème plus grand émetteur de CO2 devant l'Allemagne.

Plusieurs mesures

Pour limiter ces impacts, l'Organisation Maritime Internationale a annoncé plusieurs réglementations avec notamment des normes anti-pollution dans plusieurs zones. Par ailleurs, dans le monde, pour tous les navires, le taux maximal de soufre autorisé devrait passer à 0,5 % en 2020 contre 3,5 % depuis 2012. Mais plusieurs ONG environnementales souhaitent aller plus loin avec notamment la demande d'un changement de carburant. Au rythme actuel, le secteur maritime pourrait représenter 17 % des émissions de CO2 d'ici à 2050.

Chaque année dans le monde, la pollution du transport maritime entraînerait jusqu'à 14 millions de cas d'asthme chez des enfants et 400 000 décès prématurés.

VIDEO. Porte-conteneurs, supertanker, navires de croisières... Ces bateaux géants causent une importante pollution de l\'air
VIDEO. Porte-conteneurs, supertanker, navires de croisières... Ces bateaux géants causent une importante pollution de l'air (BRUT)