Transporteurs routiers : des blocages prévus pour l'été

Les transporteurs routiers comptent bloquer des axes en réponse au rabotage annoncé par le gouvernement sur l'avantage fiscal du diesel.

FRANCE 3

Après l'annonce du gouvernement de raboter l'avantage fiscal sur le diesel, le transporteur routier Pascal Théry a fait ses comptes, et cela va lui coûter cher. "Ça nous fait une somme de 160 000 € par an", indique-t-il. Cette exonération avait été mise en place en 2004 pour compenser la hausse de la fiscalité sur le gazole. Dès 2020, elle passera de 18 centimes d'euros le litre, à 16 centimes. L’objectif du gouvernement est de récupérer 140 millions d'euros pour les réinvestir dans le développement des infrastructures liées aux routes et aux trains.

Un avantage aux transporteurs étrangers ?

Inquiets, les transporteurs routiers envisagent des blocages dès cet été. "Ça va donner un avantage compétitif aux transporteurs étrangers. Les transporteurs français ont déjà perdu 80% de part de marché sur le marché européen", estime la secrétaire générale de la FNTR, Élisabeth Charrier. Du côté du gouvernement, on assume ce choix en faveur de l'écologie, tout en affirmant que le dialogue avec les professionnels du secteur est ouvert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une station service à Montpellier, en France.
Une station service à Montpellier, en France. (PASCAL GUYOT / AFP)