Automobile : le Parlement européen fixe la fin des ventes de voitures thermiques à 2035

Publié
Automobile : le Parlement européen fixe la fin des ventes de voitures thermiques à 2035
Article rédigé par
J.Gasparutto, C.Boos, C.Busché, N.Fleury, P.Wursthorn, M.Lavaud - France 2
France Télévisions

Le Parlement européen a fixé, mercredi 8 juin, la fin des ventes de voitures thermiques à 2035. Il ne sera à cette échéance plus possible d'acheter de véhicules essence, diesel et hybrides neufs.

Après des semaines de bataille, les députés européens ont tranché, mercredi 8 juin : à partir de 2035, plus aucun véhicule neuf thermique ne sera disponible à la vente. Toutes les nouvelles voitures seront électriques. "Si nous voulons être cohérents avec la lutte conte le dérèglement climatique, il faut bien, à un moment donné, passer à des voitures qui ne polluent plus, qui n'émettent plus de CO2", a commenté Pascal Canfin, député européen et président de la Commission environnement.

13 ans pour s'adapter 

Les Français, eux, sont parfois perplexes. Dans le Médoc, comme dans toutes les zones rurales, la voiture est essentielle pour se déplacer. "Ce véhicule, un camion, si je devais l'acheter neuf et tout électrique, ce serait un budget fois cinq, fois six", s'inquiète par exemple une automobiliste. La France a 13 ans pour s'adapter. Elle est en bonne voie dans la construction de bornes de recharges et va se doter d'usines pour construire des batteries. Son principal défi sera de proposer des véhicules électriques à des prix abordables.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.