Carte grise : c'est l'embouteillage au ministère de l'Intérieur

Pour l'obtention d'une carte grise, il faut s'armer de patience depuis la fermeture des guichets. En cause, les bogues à répétition des services en ligne. Près de 400 000 dossiers sont en attente.

France 2

Pour ce concessionnaire, impossible d'immatriculer ses voitures pourtant attendues par leurs propriétaires. En cause, le service en ligne chargé de délivrer les cartes grises ne fonctionne pas. Depuis le 6 novembre dernier, c'est pourtant le seul moyen pour les professionnels comme pour les particuliers de se procurer le précieux document.

Mise en place sans test

Pour se faire entendre, certains se sont rapprochés d'un avocat. "L'erreur qui a été commise est de ne pas avoir testé le système. Il n'y avait aucune urgence. Auparavant, il fallait 24 heures pour avoir une carte grise", explique Me Descoubés. Depuis six mois, les retards s'accumulent. Plus de 400 000 demandes de carte grise sont en attente. À ce jour, les services du ministère de l'Intérieur sont totalement débordés et aucune solution concrète n'a encore été mise en place afin de résoudre le problème.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis le 6 novembre, les demandes de carte grise se font uniquement sur le site Internet de l\'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). (Photo d\'illustration)
Depuis le 6 novembre, les demandes de carte grise se font uniquement sur le site Internet de l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). (Photo d'illustration) (MAXPPP)