Carlos Ghosn maintenu en détention au Japon jusqu'au 11 janvier

La détention de Carlos Ghosn a encore été prolongée de dix jours au Japon. Le PDG est en détention depuis le 19 novembre dernier.

France 2

La garde à vue du PDG de Renault est prolongée de 10 jours, a annoncé la justice japonaise, lundi 31 décembre. "Carlos Ghosn devait espérer passer le Réveillon hors des quatre murs de sa minuscule cellule du centre de détention de Tokyo, c'est peine perdue. Ce matin, le parquet vient à nouveau de prolonger sa garde à vue, et ce jusqu'au 11 janvier au moins, sur des soupçons d'abus de confiance selon la presse japonaise", explique notre journaliste Arnaud Miguet, en direct de Pékin (Chine).

Jusqu'à 10 ans de prison

"Carlos Ghosn est déjà mis en examen pour fraude fiscale ce qui pourrait valoir, s'il est reconnu coupable, une peine de prison allant jusqu'à 10 ans. Cette saga judiciaire va donc se poursuivre l'année prochaine. Elle passionne et fait les titres de tous les journaux et de toute la presse du monde entier", indique Arnaud Miguet qui précise que l'affaire "vaut de plus en plus de critiques envers le système judiciaire japonais, car en théorie, le parquet peut demander presque indéfiniment de nouvelles gardes à vue sur de nouvelles charges".

Le JT
Les autres sujets du JT
Une image de Carlos Ghosn diffusée à la télévision japonaise, le 21 décembre 2018.
Une image de Carlos Ghosn diffusée à la télévision japonaise, le 21 décembre 2018. (KAZUHIRO NOGI / AFP)