Cet article date de plus de quatre ans.

42e salon Rétromobile : des voitures d'exceptions vendues aux enchères

Au 42e salon Rétromobile se tient ce vendredi la plus grande vente aux enchères de voitures de collection en Europe. 154 modèles sont en vente, dont huit du collectionneur français Hervé Ogliastro.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Parmi les voitures de collection présentes au Rétromobile 2017, une Porsche 928 de 1989.  (CITIZENSIDE/ANN-DEE LAMOUR / CITIZENSIDE)

La plus grande vente aux enchères de voitures de collection en Europe a lieu vendredi 10 février à Paris, porte de Versailles. 154 véhicules seront présentés à la vente pendant le 42e salon Rétromobile, le salon des voitures de collection.

Parmi les plus beaux véhicules à céder, ceux du français Hervé Ogliastro, descendant de la dynastie Vuitton. Il collectionne les voitures depuis l'enfance : des modèles réduits, puis très vite, grandeur nature. Il a possédé jusqu'à 14 de ces voitures de légende. Aujourd'hui retraité, il se sépare de huit d'entre elles car il vend sa maison de Gironde, seul endroit où il pouvait toutes les entreposer.

Talbot, Ferrari, Cadillac...

Première pièce à la vente : une De Dion Bouton Type G de 1901. Mais c'est surtout sa Bugatti 57 Atalante jaune et noire de 1935 qui est attendue. Elle est estimée entre un million et un million et demi d'euros. Hervé Ogliastro la conduit depuis trois décennies. "Les gens qui ont la chance d'en conduire deviennent fanatiques de la marque, sourit le collectionneur. Armature en bois, sièges en cuir... C'était le haut de gamme à l'époque".

Les véhicules d'Hervé Ogliastro sont arrivés au salon avec discrétion, dans de gros camions anonymes. Une Talbot Lago T150C bleue de 1936 ayant couru quatre fois les 24 Heures du Mans, avoisine une Ferrari de 1948. Toutes ont une histoire et représentent un coup de coeur.

Un vrai show

Ces voitures se tiendront aux côtés, notamment, de la Cadillac cabriolet Série 62 de 1953 de Johnny Hallyday. Les 154 véhicules défileront sur scène devant les 3 000 spectateurs attendus. Les acheteurs sont principalement des Américains. Quelques Japonais découvrent également depuis peu cette passion des vieilles voitures.

"Il y a tous les prix, raconte Matthieu Lamoure, directeur d'Artcurial Motorcars. Nous commençons avec des 2CV estimées entre 15 000 et 25 000 euros. Toutes les voitures de la vente vont défiler sur scène. Entre huit et neuf heures de vente, c'est un vrai show". 

L'an passé, la vente aux enchères avait atteint 56 millions d'euros. Un record difficile à battre. Le salon Rétromobile se poursuit jusqu'à dimanche 12 février.

Vente Rétromobile : le reportage de Mathilde Lemaire pour franceinfo
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Automobile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.