Argent : des banques prélèvent des frais à chaque virement instantané

Publié Mis à jour
Argent : dans le viseur, des banques prélèvent des frais à chaque virement instantané
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Bazizin, M. Justet, E. Delevoye, A. Zouioueche, L. Michel, Images Alstom - France 2
France Télévisions

Des millions de Français utilisent les nouveaux services de virements instantanés. Toutefois, des banques prélèvent, au passage, 1 euro par transaction.

Le virement instantané permet de transférer de l'argent vers un compte en dix secondes. Ce service est gratuit pour de rares établissements, mais cela a un coût pour la plupart des banques. Ainsi, un euro, en moyenne, est prélevé pour chaque opération, alors que la Banque centrale européenne estime le coût à seulement 0,002 euro. Pour les usagers des banques, ceci est injustifié. "Fidèles à leur habitude, les banques ont voulu faire payer un moyen de paiement (...). C'est un frein, parce que les gens ne sont pas près de rajouter une couche de tarification", déplore Michel Guillaud, de France Conso Banque.

Une nécessité d'adaptation informatique

De leur côté, les banques justifient cette facturation par une nécessité d'adaptation informatique. "C'est un produit nouveau qui a nécessité des investissements importants, notamment pour que ces virements se fassent de façon constante, permanente, sécurisée", explique Maya Atif, directrice générale de la Fédération bancaire française. Ce type de transaction n'a représenté que 1% des virements en France l'an passé. La BCE souhaitait, pourtant, qu'ils remplacement peu à peu les chèques. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.