Cet article date de plus de douze ans.

Allemagne: feu vert de Bruxelles aux "bad banks"

Bruxelles a donné son feu vert vendredi au système allemand permettant aux banques de créer des structures de défaisance
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La commissaire européenne à la Concurrence, Neelie Kroes, le 12 mai 2009. (© AFP/DOMINIQUE FAGET)
Bruxelles a donné son feu vert vendredi au système allemand permettant aux banques de créer des structures de défaisanceBruxelles a donné son feu vert vendredi au système allemand permettant aux banques de créer des structures de défaisance

Il permet aux banques allemandes le souhaitant de sortir les actifs toxiques de leurs bilans en les gelant durant une durée maximale de 20 ans dans une société de défaisance, dite bad bank. L'Etat interviendra pour garantir ces titres.

La Commission européenne a toutefois prévenu qu'un "nombre significatif" de restructurations serait nécessaire.

"Le régime de sauvetage des actifs mis en place par l'Allemagne constitue un outil efficace pour lutter contre l'incertitude pesant sur la qualité des actifs des banques. Il contribuera à rétablir la confiance du marché", a commenté la commissaire européenne à la Concurrence, Neelie Kroes.

L'Allemagne s'est engagée à soumettre à la Commission, dans les trois mois suivant la création d'une société de défaisance par une banque, un examen de la viabilité de la banque concernée ou un plan de restructuration.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.