Transport aérien : quels droits pour les remboursements en cas de vol annulé ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Transport aérien : quels droits pour les remboursements en cas de vol annulé ?
France 3
Article rédigé par
C. de la Guérivière - France 3
France Télévisions

Les départs en vacances sont compliqués dans les airs, avec la poursuite d’un mouvement de grève, samedi 2 juillet, à l’aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle. Que faire lorsque votre vol est annulé ? Le point avec la journaliste Cécile de la Guérivière, présente sur le plateau de France 3.

Mon billet est-il systématiquement remboursé en cas de vol annulé, quand je suis passager ? "En tout cas, la compagnie doit vous le proposer. Elle est obligée de vous donner le choix entre un remboursement du billet sous sept jours, ou un autre vol équivalent", détaille la journaliste Cécile de la Guérivière, sur le plateau de France 3. Des compensations peuvent s’ajouter. "250 euros pour les vols de moins de 1 500 km, 400 euros pour ceux compris entre 1 500 et 3 500 km, et 600 euros pour les longs-courrier, si le vol a au moins 4 heures de retard", ajoute la journaliste. 

Des règles appliquées dans toute l’Union européenne

Ces compensations sont valables dans toute l’Union européenne, à condition que l’annulation du vol soit connue deux semaines avant la date prévue, "ou si l’annulation est due à des circonstances exceptionnelles", rapporte Cécile de la Guérivière. Aucun remboursement n’est prévu en revanche si vous ratez votre avion en ayant trop attendu au contrôle de sécurité, car "rien ne prouve que vous étiez bien à l’heure à l’aéroport", indique la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.