La préfecture maritime lève son "avis défavorable" pour la traversée de la Manche de Franky Zapata en Flyboard

Le champion du monde et d'Europe de jet-ski français avait fait sensation le 14-Juillet en surplombant les Champs-Elysées. Il doit s'envoler jeudi de la plage de Sangatte, dans le Pas-de-Calais.

Franky Zapata sur son \"Flyboard\" le 14 juillet 2019, sur les Champs-Elysées.
Franky Zapata sur son "Flyboard" le 14 juillet 2019, sur les Champs-Elysées. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Il va pouvoir se lancer à l'assaut de la Manche. La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a annoncé, mardi 23 juillet, avoir "levé l'avis défavorable" qu'elle avait émis au projet de Franky Zapata. Le champion du monde et d'Europe de jet-ski français, qui avait fait sensation le 14-Juillet en surplombant les Champs-Elysées, va tenter jeudi de traverser la Manche sur son Flyboard, une plateforme à turboréacteurs.

Au début du mois de juillet, la préfecture maritime avait émis un "avis défavorable" au projet de Franky Zapata, pointant notamment la "dangerosité" de la zone et son trafic particulièrement dense. Franky Zapata "nous a donné de nombreuses garanties", il "a détaillé son dispositif de sécurité", "il a détaillé son dispositif pour son ravitaillement en mer" donc "cela a permis au préfet maritime de prendre la décision de lever l'avis défavorable pour la traversée", a justifié la préfecture maritime, sans donner davantage de détails techniques.

Le Marseillais de 40 ans doit s'envoler de la plage de Sangatte (Pas-de-Calais) pour rejoindre "les alentours" de Douvres, au Royaume-Uni, a indiqué son entourage sans dévoiler la destination exacte. Pour cette traversée de la Manche, large de quelque 35 km, il devra se ravitailler en route, mais les détails techniques de cet approvisionnement n'ont pas encore été communiqués. Il va s'élancer 110 ans après l'exploit de Louis Blériot, premier aviateur à avoir franchi le détroit par les airs.