Environnement : le grand défi de l'avion vert

Le plan gouvernemental de 15 milliards d'euros à destination de l'aéronautique prévoit 1,5 milliard d'euros pour les recherches sur l'avion de demain. Un avion vert, qui n'émettra pas de carbone. Airbus se dit prêt à relever le défi.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une aile volante au look futuriste et surtout beaucoup moins polluante : voilà à quoi pourrait ressembler l'avenir des vols commerciaux. C'est l'ambition des vols propres qui pourraient être propulsés grâce à l'hydrogène. Depuis quelques années, les géants du secteur, comme Airbus, développent cette technologie.

La neutralité carbone en avion, un objectif réalisable ?

"L'avenir de l'aviation, c'est la neutralité carbone, c'est ne pas émettre de CO2. Il faut travailler aussi à ce que l'avion ait besoin de beaucoup moins d'énergie pour voler. Après, on réfléchit à sa propulsion, à son moteur et au type de carburant qu'on met à bord", explique Jean-Brice Dumont, directeur technique d'Airbus. En Allemagne, l'hydrogène a déjà fait décoller un avion 4 places. Un projet prometteur, mais encore loin de pouvoir embarquer des centaines de passagers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Environnement : le grand défi de l\'avion vert
Environnement : le grand défi de l'avion vert (FRANCE 2)