Aéronautique : Transavia fera désormais payer les bagages cabine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Aéronautique : Transavia fera désormais payer les bagages cabine
Aéronautique : Transavia fera désormais payer les bagages cabine Aéronautique : Transavia fera désormais payer les bagages cabine (France 2)
Article rédigé par France 2 - G. De Florival, F. Daireaux, A. Belderrain, M. Petitjean, N. Leydier, L. Hauville
France Télévisions
France 2
À partir du 3 avril, la compagnie aérienne Transavia fera elle aussi payer les frais de bagages cabine à ses voyageurs. Les compagnies low-cost attirent de nombreux clients sur les comparateurs en ligne, qui souvent ne prennent pas en compte le prix des options.

Transavia était l’une des dernières compagnies à bas coût à ne pas avoir sauté le pas. À partir du 3 avril, elle fera payer aux passagers chaque bagage cabine à bord, 15 euros au minimum par valise. Contactée, la compagnie assure vouloir continuer à proposer des prix bas pour ses billets, et améliorer la ponctualité de l’embarquement. Le surcout est déjà en vigueur chez ses concurrents directs : 24 euros au minimum chez Vueling, 10 euros chez Ryanair, et 7,99 euros chez Easyjet. 

Des compagnies low-cost toujours attractives ? 

Ces frais annexes supplémentaires permettent aux compagnies de continuer d’afficher un prix du billet seul attractif, notamment chez les comparateurs. Mais pour un aller-retour Paris-Rome annoncé à 127 euros, il faut par exemple ajouter 36 euros pour les bagages cabine. "Si l’on paye la totalité des options, (…) ça peut revenir plus cher que de choisir une compagnie traditionnelle classique, et c’est pour ça [qu’elles] continuent à exister : en fonction des voyages qu’on veut réaliser, elles peuvent rester avantageuses en termes de coût", indique Xavier Tytelman, spécialiste de l’aéronautique. 

Dans tous les cas, mieux vaut anticiper, puisque les frais de bagages cabine augmentent à mesure que l’embarquement se rapproche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.