Cet article date de plus de sept ans.

Acquisition record pour Apple qui s'offre Beats Electronics

Apple a annoncé mercredi soir avoir officiellement racheté le fabricant de casques audio Beats Electronics. Le montant du chèque s'élève à trois milliards de dollars.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Apple vient d'acheter Beats pour trois milliards de dollars © MAXPPP)

C'est la plus grosse acquisition de son histoire. Apple vient de signer un chèque de trois milliards de dollars pour s'offrir le fabriquant de casques audio, l'Américain Beats Electronics du rappeur Dr Dre. La marque à la pomme a d'ailleurs recruté Dr Dre et l'autre co-fondateur de Beats, Jimmy Lovine.

Cela fait trois semaines qu'Apple avait annoncé s'intéresser à cette société.  Car au-delà des casques, Beats est également propriétaire d'un service de streaming musical. Et, selon les analystes, c'est ce service particulièrement qu'Apple avait dans le viseur. Il lui permettrait de compenser le ralentissement de la croissance du marché de téléchargement de la musique.

"Améliorer notre offre musicale"

"La musique a un rôle tellement important dans nos vies et tient une place spéciale dans nos cœurs chez Apple", a commenté mercredi Tim Cook, le patron du groupe informatique, dans le communiqué.

Et Eddie Cue, vice-président d'Apple chargé des logiciels et des services en ligne de préciser : "L'addition de Beats va encore améliorer notre offre musicale, du streaming gratuit avec iTunes Radio au service par abonnement de première classe de Beats, et bien sûr l'achat de musique de la boutique iTunes"

Quelque 130 milliards de dollars de liquidités

De nombreux spécialistes s'interrogent toutefois sur le montant de cette opération. Beats était valorisée à un milliard de dollars en septembre dernier. Et si le montant du chèque est important, il n'est pas non plus rédhibitoire pour Apple qui disposait fin mars de 130 milliards de liquidités.

Apple ne s'est pas lancé dans une opération de plus d'un milliard de dollars depuis une décennie, préférant miser sur le développement en interne de ses propres produits, quitte à payer au prix fort l'acquisition de certains petits composants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.