Week-end de chassé-croisé : "Plus de 6 000 gendarmes vont effectuer chaque jour 3 000 contrôles routiers" en période estivale

En ce week-end de chassé-croisé, les forces de l'ordre se mobilisent sur les bords de route. 

Gendarme à moto lors d\'un contrôle routier. (Illustration). 
Gendarme à moto lors d'un contrôle routier. (Illustration).  (BENJAMIN FONTAINE / FRANCE-BLEU ARMORIQUE)

Le week-end de chassé-croisé du 3 et 4 août est le plus chargé de l'année. Bison Futé a d'ailleurs classée la journée noire dans le sens des départs. Sur le bord des routes, vous croiserez surement les forces de l'ordre. En période estivale, ce sont "plus de 6 000 gendarmes qui effectuent chaque jour 3 000 contrôles routiers et 50 actions de prévention", a déclaré vendredi 2 août sur franceinfo le lieutenant-colonel Pierre-Alexandre Cousin, adjoint au chef du bureau Sécurité routière de la direction générale de la Gendarmerie nationale.

franceinfo : Quel est le dispositif déployé partout en France par les forces de l'ordre pour accompagner les automobilistes ?

Pierre-Alexandre Cousin : C'est un dispositif qui n'est pas déployé simplement à l'occasion des week-ends de chassé-croisé, mais il est intensifié tout au long de la période estivale. L'ensemble des unités territoriales de la gendarmerie, les unités de Sécurité routière en particulier qui sont implantés le long des axes principaux (autoroutes et réseau national), sont mobilisés sur la route des vacances pour qu'elles soient plus sûres. Cela représente chaque jour, pendant toute la période estivale, plus de 6 000 gendarmes qui effectuent chaque jour 3 000 contrôles routiers et 50 actions de prévention.

C'est beaucoup plus qu'en temps normal ?

C'est une période plus intense comme les flux sont intensifiés : on a beaucoup plus de véhicules sur les axes, il y un engorgement et des risques supplémentaires. Et en période estivale, il y a également les conditions psychologiques des gens qui sont pressés de partir, d'arriver, certains sont pressés de rentrer. C'est important d'avoir une présence à la fois rassurante et dissuasive sur le terrain, c'est l'une des missions principales de la gendarmerie sur les axes routiers. Mais également relever les infractions graves et génératrices d'accidents pour éviter que les uns ou les autres mettent en danger les autres usagers. Enfin, il s'agit de pouvoir réagir en tout lieu et à tout moment dans la mission d'intervention et de secours sur appel du 17 ou du 112.

L'idée c'est de vous montrer aussi au bord des routes pour calmer les esprits ?

Exactement. La présence du gendarme est dissuasive mais aussi rassurante. On a des opérations de prévention sur les péages, sur les autoroutes également avec d'autres partenaires, notamment sur les conseils en termes de circulation, d'hydratation, de lutte contre le risque des vols sur les aires d'autoroute et les parkings. Toutes ces actions sont menées simultanément, dans le volet de la prévention et du contact avec la population.

Chaque année il y a des accidents et des drames sur les routes, quels sont vos conseils pour nos auditeurs qui vont prendre la route ?

Avant le départ il y a une chose assez importante, il faut bien préparer son itinéraire avant de partir. Il faut s'assurer que l'on a l'ensemble des documents qui sont nécessaires, mais surtout vérifier les organes de sécurité du véhicule : que les pneumatiques sont bien gonflés, que la visibilité est bonne avec le pare-brise clair et non-obstrué, que les essuie-glaces fonctionnent bien, que les niveaux soient faits. Deuxièmement, on emporte en vacances un certain nombre de chargements comme les bagages ou les vélos. Tout ceci doit être installé de façon conforme et sécurisée. Si on a un porte-vélo à l'arrière sur la remorque, il faut qu'on puisse voir les feux de stop ou de changement de direction, et que ce ne soit pas obstrué par des obstacles visuels. Pendant le trajet, il faut faire des pauses régulières pour soi et aussi pour les enfants, qu'on doit bien attacher. Il faut proscrire l'usage des téléphones et des tablettes et se concentrer sur la route, adapter une vitesse, respecter les distances de sécurité, ne rien jeter par la fenêtre et en particulier des mégots pour éviter les départs de feu.