Vacances : pour les campeurs, le soleil est aux abonnés absents

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vacances : pour les campeurs, le soleil est aux abonnés absents
FRANCE 3
Article rédigé par
A.Peyroult, France 3 Régions, C.Beauvalet - France 3
France Télévisions

La météo de ce mois de juillet a été catastrophique. Les campeurs sont partagés entre fatalisme et pragmatisme. Certains, dépités, préfèrent lever le camp.

C'est un temps digne d'un mois de novembre. Dans un camping de Saint-Rémy-sur-Droualle (Puy-de-Dôme), le soleil est le grand absent mardi 2 août. À cinq sous la tente, il faut une sacrée dose de courage. Mais pas question pour autant de se laisser abattre. Les maillots de bain ont laissé place au parapluie, le programme a été quelque peu adapté. "C'est raclette plutôt que barbecue, mais dès qu'il fera beau, on attaquera les saucisses !", se réjouit un touriste.

Le grand disparu de l'été

Mais camper sous un ciel gris n'est pas vraiment du goût de tout le monde. En Isère, le défilé des caravanes a repris, mais dans le sens inverse. "Comme les prévisions météo sont douteuses (...) on part", se résout un père de famille au volant. Mêmes images de sauve-qui-peut dans un camping d'Azé, en Saône-et-Loire. La gérante a vu plus d'une quinzaine de campeurs plier bagages, alors que d'ordinaire y trouver un emplacement relève de l'exploit. Pour enfin pouvoir profiter des vacances, tous les moyens sont bons pour faire revenir le grand disparu de l'été : le soleil.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vacances

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.