Tourisme : victimes de leur succès, plusieurs régions font face à la surfréquentation

Publié
Tourisme : victimes de leur succès, plusieurs régions font face à la surfréquentation
FRANCE 3
Article rédigé par
E.Bonnasse, M.Barrois, D.Aysun, J.Blondel, France 3 Régions - France 3
France Télévisions

Victimes de leur succès, de nombreuses régions connaissent une surfréquentation touristique cet été. Certains sites sont pris d'assaut, et même totalement saturés, au grand dam des riverains. Alors, certaines d'entre elles ont mis en place ou envisagent des mesures restrictives.

Des plages bondées, des files pour atteindre les sommets montagneux... Partout en France, les régions touristiques connaissent une surfréquentation cet été. Alors, pour éviter les embouteillages et protéger la nature, certains sites cherchent à limiter le nombre de touristes. C'est le cas à la cascade de Tendon (Vosges). Un boîtier installé à l'entrée du sentier recense le nombre de touristes, et alerte sur la surfréquentation du site. Ces données seront ensuite étudiées, et des quotas pourraient être instaurés, comme c'est le cas depuis peu à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Le tourisme représente 7 % du PIB français

À l'entrée des calanques de Marseille, certains randonneurs sont désormais refoulés s'ils n'ont pas réservé leur place. D'autres, plus prévoyants, se sont bien inscrits à l'avance, et ont pu profiter d'une plage cinq fois moins remplie que d'habitude. "Je crois qu'il faut trouver un équilibre, c'est-à-dire qu'on a besoin des touristes, et donc il faut continuer à faire venir des touristes, mais il faut tout faire pour essayer de mieux les répartir dans le temps, mieux les répartir sur le territoire", explique Patrick Viceriat, expert du tourisme. Le tourisme représente 7 % du PIB français, soit 170 milliards d'euros chaque année. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.