Cet article date de plus de quatre ans.

Ski : la fréquentation en "augmentation nette par rapport à l'an dernier"

Michel Giraudy, de France Montagne, estime vendredi que la saison de ski 2017, en France,  "sera bonne" avec une hausse de la fréquentation par rapport à l'année dernière.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des skieurs dans la station de Courchevel, dans les Alpes françaises, en novembre 2016.  (JEAN PIERRE CLATOT / AFP)

Le début 2017 "sera une bonne saison" pour les stations de ski, affirme, vendredi 10 février sur franceinfo, Michel Giraudy, président de France Montagne qui regroupe les principales stations de ski françaises. "La semaine qui se termine et les deux semaines qui viennent vont être très fortes avec une augmentation nette par rapport à l'an dernier."

Une nouvelle vague de départs en vacances commence vendredi soir, avec la zone B, qui concerne la Bretagne, le Centre, le Nord et la Côte d'Azur. Michel Giraudy place également beaucoup d'espoir sur les prochaines vacances, celles du printemps : "On se retrouve à +60% de réservations sur les stations en général sur le mois d'avril", grâce à un "calendrier favorable".

Hors vacances scolaires, les touristes étrangers, notamment Chinois, tirent la fréquentation vers le haut.

franceinfo : Y a-t-il suffisamment de neige en ce moment ?

Michel Giraudy : Absolument. Tous les massifs ont été bien arrosés en janvier. On a eu beaucoup de neige. Tous les reliefs sont concernés : le Massif Central, le Jura, les Vosges, les Pyrénées, les Alpes, etc. En moyenne, on a environ 50 cm de neige au pied des stations.

Les professionnels s'inquiétaient du manque de neige en janvier. Peut-on déjà dire que ce sera finalement une bonne période ?

Ce sera une bonne saison. On a déjà rattrapé un peu notre retard pris au début. La semaine qui se termine et les deux semaines qui viennent vont être très fortes avec une augmentation nette par rapport à l'an dernier.

En dehors des vacances, qui vient dans les stations ?

Beaucoup d'étrangers : des Russes, des Polonais, des Roumains, beaucoup de Britanniques (première clientèle étrangère en France), des Danois, des Néérlandais, des Scandinaves, et de plus en plus de longs courriers avec des gens venus du Brésil, Etats-Unis, Canada, Afrique du Sud et Asie. Cette clientèle étrangère vient dans les grands domaines skiables. Ils viennent en France pour ça, avec des hébergements de classe internationale, mais aussi dans les Vosges ou le Jura, et les Pyrénées pour les Espagnols. On commence également à voir des Chinois. Il y a beaucoup de stations qui se créent chez eux. Nous avons des entreprises françaises du tourisme qui sont associées avec des actionnaires chinois, qui commencent à ramener du monde.Cet immense marché, qui est en train de naître, sucite beaucoup d'espoir.

Et pour les vacances de printemps, les Français continuent à venir ?

C'est notre fameux printemps du ski. Le mois d'avril est le meilleur mois pour la neige en fin de saison. Cette année, grâce à un calendrier très favorable (les vacances se retrouvent début avril) on enregistre, en moyenne, une hausse de +60% de réservations dans les stations.

Ski : la fréquentation en "augmentation nette par rapport à l'an dernier", selon Michel Giraudy
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vacances

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.