Locations saisonnières : des propriétaires accusés de discrimination

De nombreux loueurs Airbnb pratiqueraient une discrimination au prénom. Certains clients évoquent même un système de filtre ethnique et plusieurs plaintes ont été déposées.

FRANCE 2

En dix ans, les plateformes de locations saisonnières se sont imposées dans le paysage. Elles promettent un hébergement en quelques clics et se veulent ouvertes à tous. Les sites de locations entre particuliers séduisent des dizaines de millions de voyageurs à travers le monde, mais ont-ils tous les mêmes chances d'obtenir un logement ? Quelle réponse face aux pratiques discriminatoires de certains propriétaires ? Des comportements illicites, difficiles à détecter. C'est ce que dénonce un trentenaire qui a souhaité réserver une villa en Catalogne pour un week-end entre amis. La veille du départ, la propriétaire lui demande d'envoyer les pièces d'identité, avant d'annuler la réservation. "Parmi les personnes qui devaient être présentes, il se trouve qu'il n'y avait que des Noirs et des Arabes. (...) C'est moins d'une minute après que ces éléments ont été envoyés que la réservation a été annulée", explique-t-il.

Des tests de discrimination pour évaluer l'ampleur du phénomène

La propriétaire a donné comme motif d'annulation un problème de fuite d'eau. Le client alerte la plateforme qui rappelle la propriétaire. Elle donne alors une nouvelle version des faits. "Le lendemain, j'ai eu un appel d'Airbnb qui m'a expliqué que cette personne avait finalement changé sa version des faits, en expliquant que dix jours avant, ils avaient reçu un groupe d'une dizaine de personnes (...) qui avaient cassé quelques verres et quelques chaises", poursuit le client, qui suspecte du racisme. Mais comment le prouver ? Seuls des tests de discrimination permettent d'évaluer l'ampleur du phénomène. Un profil avec une consonance étrangère envoie une demande à un loueur. Plusieurs heures après, un profil avec une consonance française fait la même demande. Sur les 28 propriétaires auprès desquels les équipes de France 2 ont effectué ce test, quatre cas de discrimination ont été relevés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les locaux d\'Airbnb à Paris.
Les locaux d'Airbnb à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)