Côte d’Opale : fortes chaleurs mais grande affluence au Touquet

La Côte d’Opale (Pas-de-Calais) n’est pas épargnée par les très fortes températures. Mais l’air marin étant moins étouffant, certains quittent la ville pour se réfugier en bord de mer. Nombreux sont les hôtels qui reçoivent des réservations de dernière minute.

France 2

Il fait 32 degrés sur la plage du Touquet ce samedi 8 août. Après 1h30 de route depuis l’Oise, un groupe d’amis apprécie l’air de la mer. "On s’est dit que ça allait nous rafraîchir, qu’on allait passer une bonne journée, témoigne l’une d’entre eux. Chez nous à la campagne, il fait un peu chaud." Avec une alerte canicule sur toute la région, ils étaient nombreux cette après-midi à chercher l’air frais sur la plage du Touquet.

Les hôtels pris d’assaut

Et quand ils s’éloignent un peu de la mer, les promeneurs retrouvent le plaisir d’une glace. La station balnéaire attire les foules, les hôtels sont pris d’assaut. Le Grand Hôtel du Touquet ne peut plus accepter de clients. Les 130 chambres sont réservées. Les fortes chaleurs devraient s’intensifier dans le Pas-de-Calais. Le département a été placée en vigilance rouge jusqu’au mardi 11 août.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Côte d’Opale (Pas-de-Calais) n’est pas épargnée par les très fortes températures. Mais l’air marin étant moins étouffant, certains quittent la ville pour se réfugier en bord de mer. Nombreux sont les hôtels qui reçoivent des réservations de dernière minute.
La Côte d’Opale (Pas-de-Calais) n’est pas épargnée par les très fortes températures. Mais l’air marin étant moins étouffant, certains quittent la ville pour se réfugier en bord de mer. Nombreux sont les hôtels qui reçoivent des réservations de dernière minute. (France 2)