Coqs, cloches, tracteurs : un maire alerte les touristes sur les bruits de la campagne

Les vacances à la campagne sont l'occasion de prendre l'air, mais aussi d'entendre les coqs, les cloches et les tracteurs. Face aux plaintes de certains touristes, un maire a décidé de réagir à sa manière.

FRANCE 2

Au cœur des Cévennes, tous les matins, dans un petit village, on se réveille au chant du coq. C'est la campagne et tous ceux qui ne l'entendraient pas de cette oreille risquent fort de se faire sonner les cloches. Dès l'entrée du village, le maire annonce la couleur avec un panneau. On y lit : "Ici nous avons des clochers qui sonnent régulièrement, des coqs qui chantent très tôt, des troupeaux qui vivent à proximité, certains ont même des cloches autour du cou, des agriculteurs qui travaillent pour vous donner à manger et si vous ne supportez pas ça, vous n'êtes pas au bon endroit".

Les bruits de la vie du village

Régis Bourelly accueille volontiers les touristes, mais il souhaite qu'ils soient respectueux du monde rural. Le maire de Saint-André-de-Valborgne dans le Gard a donc trouvé une manière de faire taire les plaintes des touristes sur les bruits ambiants : chiens qui aboient, fontaine qui coule... Dans le village, les 460 habitants n'entendent même plus les bruits de la nature et de la campagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vaches de race montbéliarde dans un pâturage de Censeau (Jura), le 3 juin 2019.
Des vaches de race montbéliarde dans un pâturage de Censeau (Jura), le 3 juin 2019. (PHILIPPE ROY / AFP)