Cergy-Pontoise : noyade d'un bébé à la base de loisirs

Un enfant de deux ans s'est noyé vendredi 21 juillet à la base de loisirs de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) dans une zone interdite à la baignade.

Voir la vidéo
France 3

Météo en berne rime souvent avec journée plus tranquille pour les maîtres-nageurs de l'île de loisirs de Cergy-Pontoise. Une poignée d'enfants à l'eau ce dimanche 23 juillet, alors qu'ils peuvent être plusieurs milliers dans le bassin lors d'une belle journée estivale et, dans certains cas, loin de l'œil vigilant des parents. "Il ne faut pas qu'ils oublient leur responsabilité. On n'est pas là pour faire de la garderie", affirme Benoît Birrer, maître-nageur sauveteur.

Vingt personnes perdues chaque jour

Si le danger existe dans l'espace partagé, il est encore plus grand ailleurs sur la base de loisirs avec de multiples étangs sauvages réservés aux clubs sportifs. Des plans d'eau qui imposent une vigilance permanente des adultes. "Je déconseille à une maman de venir toute seule avec ses enfants", confie une mère de famille. Vendredi, un garçon de deux ans est mort noyé. Il avait échappé à la vigilance de sa mère. "On peut avoir jusqu'à vingt parents et enfants perdus par jour", selon Roamin Berland, le responsable de la communication de la base. Même avec des agents de surveillance à pied ou en bateau, impossible de sécuriser les 110 hectares de l'île de loisirs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des baigneurs à Vias (Hérault), durant l\'été 2004.
Des baigneurs à Vias (Hérault), durant l'été 2004. ( MAXPPP)