Automobile : les garagistes sont débordés par l'afflux massif de clients

Publié
Automobile : les garagistes sont débordés par l'afflux massif de clients
Article rédigé par
E.Prigent, T.Simonet - France 2
France Télévisions

À quelques jours de l'entrée en vigueur de la loi montagne, les garagistes sont débordés. L'obligation de poser du matériel adapté à l'hiver dans certains départements ainsi que les retards de contrôles techniques pris pendant la pandémie entraînent des embouteillages chez les professionnels du secteur qui doivent faire face à un manque de main d'œuvre.



Dans un garage automobile du Rhône, le rythme de croisière est passé au rythme TGV. Les ventes de pneus ont augmenté de 30 % par rapport à l'an dernier. La raison ? La loi montagne qui va obliger les automobilistes, dans certains secteurs, à posséder des équipements hivers dès le 1er novembre. Pour certaines marques, le délai d'attente peut dépasser les quatre semaines. "Ce n'est pas une pénurie, mais on sent qu'en termes d'approvisionnement ça devient compliqué. On a des délais de livraison qui s'allonge très fortement", rapporte Stéphane Léon, responsable de garage automobile à Saint-Bonnet-de-Mure dans le département du Rhône.

"Le matin, ça peut être calme et quelques minutes après, ça peut être la tempête"

Ce lundi 25 octobre au matin, la nouvelle livraison de pneus est déjà vendue. "On peut passer du tout au tout. Le matin, ça peut être calme et quelques minutes après, ça peut être la tempête", témoigne un employé du garage. En raison du Covid-19, les automobilistes ont été moins mobiles, les demandes de révisions s'accumulent donc logiquement. Les délais pour l'achat de véhicules neufs obligent les Français à faire des travaux sur d'anciens véhicules.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.