Un décès sur dix est dû à l'inactivité physique

LONDRES - Le manque d'exercice est responsable de presque autant de morts que le tabac ou l'obésité dans le monde, selon une étude publiée mercredi par la revue britannique "Lancet".

L\'inactivité tuerait autant que le tabac ou l\'obésité dans le monde.
L'inactivité tuerait autant que le tabac ou l'obésité dans le monde. (GREG CEO / STONE / GETTY IMAGES)

L'inactivité physique, un danger sous-évalué. Le manque d'exercice est responsable d'un décès sur dix dans le monde, à peu près autant que le tabac ou l'obésité, selon une étude publiée mercredi 18 juillet dans le cadre d'un numéro spécial de la revue médicale britannique Lancet. Pour la seule année 2008, l'inactivité physique serait ainsi responsable de 5,3 millions des 57 millions de décès répertoriés à travers le monde.

Selon le Dr I-Min Lee, 6 à 10% des quatre grandes maladies non transmissibles (maladies cardio-vasculaires, diabète de type 2, cancers du sein et du côlon) seraient liées au fait de pratiquer moins de 150 minutes d'activité modérée par semaine, comme recommandé par l'OMS. Cette recommandation correspond à 30 minutes de marche rapide cinq jours par semaine. Pour les seules maladies cardio-vasculaires, 400 000 décès (dont 121 000 en Europe) auraient ainsi pu être évités sur les 7,25 millions de décès provoqués par ces maladies dans le monde en 2008.

En généralisant l'activité physique, l'espérance de vie de la population mondiale pourrait augmenter de 0,68 année, soit à peu près autant que si tous les obèses américains revenaient à un poids normal, ajoute l'étude. On estime également que le tabac tue 5 millions de personnes par an.