Pyrénées : bataille autour de la réintroduction de l'ours

Des dizaines d'opposants à la réintroduction de deux ourses dans les Pyrénées se sont réunis mercredi 3 octobre au soir et jeudi 4 octobre pour empêcher le lâcher des animaux.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans les Pyrénées-Atlantique jeudi 4 octobre un hélicoptère transporte l'ourse slovène qui qui a été relâchée dans le massif. Très vite, les forces de l'ordre lèvent un des barrages mis en place par des opposants à la réintroduction des ours. Le maire de Sarrance dénonce un déni de démocratie : "Ils sont passés par dessus les maires depuis un moment". Le lâcher a eu lieu dans un climat de haute tension. Toute la nuit, les anti-ours s'étaient mobilisés en installant des barrages filtrants pour fouiller les camions à la recherche des animaux.

Des comportements inacceptables pour François de Rugy

Les éleveurs et bergers sont en colère et très déterminés. Mi-septembre, le ministre de la Transition écologique François de Rugy s'était rendu dans les Pyrénées. Il évoque des attitudes inacceptables de la part des manifestants. "Je comprends les mécontentements, les sentiments de colère, mais ça ne justifie pas tout", a-t-il déclaré. La réintroduction des deux ourses slovènes dans les Pyrénées s'inscrit dans le plan ours lancé par Nicolas Hulot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ours en Roumanie le 4 mai 2016 (illustration)
Un ours en Roumanie le 4 mai 2016 (illustration) (JOANNE HEDGER / GETTY IMAGES)