Royaume-Uni : un appel au secours retrouvé sur une carte de vœux fabriquée en Chine

À Londres (Royaume-Uni), une fillette a découvert dans une carte de vœux achetée au supermarché un message écrit par des prisonniers étrangers détenus en Chine.

France 2

C'est une surprise de Noël à laquelle une famille londonienne ne s'attendait pas. Alors qu'elle écrivait ses cartes de Noël, Florence Widdicombe, 6 ans, est tombé sur un inquiétant message. Un appel au secours se trouvait à l'intérieur d'une carte. "Nous sommes des prisonniers étrangers de la prison de Qingpu à Shanghai (Chine) forcés de travailler contre notre volonté. S'il vous plaît, aidez-nous", indiquait le message.

Tesco a interrompu la production de cette marque de cartes

"C'était vraiment bizarre. J'ai commencé à rire et j'ai pensé que c'était une blague", explique la fillette. "Lorsqu'elle nous a donné la carte, nous avons vu la note qui venait d'un prisonnier (...). C'était très choquant", précise Ben Widdicombe, le père de Florence. Les cartes ont été achetées par la famille dans un supermarché Tesco. Alertée, la marque se défend et nie recourir au travail forcé. "Jamais nous n'autoriserions le recours au travail pénitentiaire. Nous sommes choqués par ces accusons et avons immédiatement interrompu la production de ces cartes", assure le porte-parole de l'enseigne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cartes de Noël dans un magasin de Chicago (Etats-Unis), le 13 décembre 2017. 
Des cartes de Noël dans un magasin de Chicago (Etats-Unis), le 13 décembre 2017.  (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)