Près de neuf Français sur dix prévoient de boire de l'alcool au réveillon

C'est ce qui ressort d'une enquête de la Prévention routière et Assureurs Prévention dévoilée vendredi.

Une personne interrogée sur deux envisage de boire trois verres ou plus pour fêter la nouvelle année. 
Une personne interrogée sur deux envisage de boire trois verres ou plus pour fêter la nouvelle année.  (DENIS CLOSONS / SIPA )

Les capitaines de soirée risquent de se faire rare à la Saint-Sylvestre. Près de neuf Français sur dix prévoient de boire de l'alcool le soir du réveillon du jour de l'An. A l'inverse, 12% entendent rester sobres, selon une enquête de la Prévention routière et Assureurs Prévention dévoilée vendredi 27 décembre. 

Une personne interrogée sur deux envisage de boire trois verres ou plus, un quart (25,7%) 3 à 4 verres, 16,8% entre 5 et 7 verres, et 8,3% plus de 8 verres. Au total, 42% déclarent boire généralement plus de boissons alcoolisées à cette occasion que lors d'autres soirées dans l'année.

Campagne #RentrerEnVie

"Beaucoup de français vont sortir et plus d'un sur deux va dépasser le seuil d'alcool autorisé", évalue Stéphane Pénet, directeur d'Assureurs Prévention. "Il existe quatre solutions : dormir sur place s'ils sont invités ou prévoir des couchages s'ils invitent, prévoir un capitaine de soirée, un Sam qui ne boira pas et s'engagera à raccompagner les autres, utiliser le réseau de transports en commun ouvert toute la nuit dans beaucoup de villes ou prendre le taxi", propose Thomas Le Quellec, de l'association Prévention routière.

Une campagne de sensibilisation baptisée #RentrerEnVie a été lancée à la mi-décembre pour inciter les Français à anticiper leurs retours de soirées. A cet effet, les fêtards doivent s'engager sur le site et partager sur les réseaux sociaux les dispositions qu'ils prendront pour rentrer chez eux.

Sondage réalisé du 2 au 9 décembre par internet auprès de 1 206 conducteurs âgés de 18 à 64 ans selon la méthode des quotas.