Noël : les pompiers restent de garde

Malgré le jour férié, les pompiers étaient de garde mercredi 25 décembre, comme tous les autres jours de l'année.

FRANCE 3

C'est une dévotion totale. Quoi qu'il arrive, les pompiers doivent rester en alerte chaque jour de l'année, à l'exemple de la caserne du Mans, dans la Sarthe, où France s'est rendue afin de vivre le réveillon des soldats du feu. 20 pompiers étaient de garde, sur le même schéma qu'une organisation du dimanche. Le programme est allégé, avec aucune obligation de faire du sport, par exemple ni d'exercice d'entraînement. En revanche, la vérification du matériel reste de mise.

"Pour nous c'est une passion"

"C'est fait tous les matins, c'est obligatoire", explique l'adjudant-chef Raoul, chef de garde. Au foyer, lieu de repos des pompiers, personne ne regrette d'être là un jour de Noël. "Pour nous c'est une passion, et ça le restera toujours", assure Achille, pompier volontaire. À part quelques papiers cadeaux qui attisent des feux de cheminée, pas vraiment d'intervention typique de Noël. La journée du mercredi 25 décembre s'annonce plutôt calme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un sapeur-pompier dans une caserne en 2018. 
Un sapeur-pompier dans une caserne en 2018.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)