Noël : Le sapin fait toujours recette

Les Français dépensent en moyenne 26 euros pour acheter un sapin. À trois semaines des fêtes, comment faire son choix? 

FRANCE 2

Le choix du sapin de Noël tourne parfois au dilemme, comme pour cet homme : "Ce n’est pas simple, parce que comme on vit en appartement à Paris, il faut à la fois que le truc soit beau, mais qu'il ne prenne pas trop de place." De 24 euros les petits modèles à 99 euros pour les plus grands, le plus vendu est le sapin intermédiaire de 1,50 mètre, comme l'explique Stéphane Echallard, de "Fleurs by Cèdre". "C'est ce qui correspond le plus aux habitats, aux tailles des surfaces", précise-t-il. L'année dernière, 7,1 millions de sapins ont été achetés, 86% de naturels, contre 14% de sapins artificiels. Un marché qui pèse 185 millions d'euros.

Le Nordmann représente 75% des ventes.

Alors chez ce pépiniériste du Morvan, pas question de prendre un jour de retard : "C'est la plus grosse semaine de livraison, on a environ une cinquantaine de camions par jour à charger, ce qui représente 30 000 sapins par jour qui vont partir de chez nous." Indétrônable, le Nordmann représente 75% des ventes. "C'est un peu le mannequin en termes de sapin de Noël, parce qu'il est pratique, parce qu'il gagne ses aiguilles plus longtemps. C'est le sapin préféré des Français", ajoute un autre professionnel. Et si les supermarchés et jardineries capitalisent près de la moitié des ventes, Internet cherche à attirer en proposant de livrer des arbres déjà décorés. Mais à trois semaines de Noël, vous avez encore le temps de le faire vous-même.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sapins de Noël : zoom sur une pépinière du Morvan 
Sapins de Noël : zoom sur une pépinière du Morvan  (FRANCE 3)