Marchés de Noël : les dérives des commerçants qui jouent la carte de l'artisanal

Une équipe de France 2 a enquêté sur la provenance des produits de ces marchés de Noël. Des marchés qui représentent un véritable enjeu économique : 826 millions d'euros de recettes.

FRANCE 2

Des produits authentiques venus du monde entier, c'est ce que promettent les marchés de Noël. Cette tradition représente un vrai enjeu économique : 826 millions d'euros de recettes. Une équipe de France 2 a enquêté sur les produits de ce marché. Un vendeur rencontré par les équipes de France 2 est intarissable sur la qualité de ses produits canadiens... fabriqués en Chine. "Si vous faites le tour des 200 chalets, trouvez-moi un truc qui ne vient pas de Chine quasimement", explique le vendeur.

Des contrefaçons

Et il n'a pas tort. Au stand péruvien, certains articles sont découpés, la provenance est donc cachée. Des étiquettes incomplètes, c'est illégal. En principe, cela peut lui couter jusqu'à 150 euros d'amende par article. La vendeuse de ce stand finit par l'admettre, elle a des articles chinois sur son stand, vendus au même prix que les articles péruviens. Certains stands vont plus loin dans la tromperie et vendent même des contrefaçons. Les contrôles sur les marchés de Noël sont la seule parade anti arnaque. À Metz (Moselle), les services anti fraudes viennent ainsi à plusieurs reprises pendant les fêtes.

Le JT
Les autres sujets du JT