Cet article date de plus d'un an.

Marché de l'occasion : les jouets de seconde main séduisent les Français

Publié
Marché de l'occasion : les jouets de seconde main séduisent les Français
FRANCE 2
Article rédigé par
J. Weyl, A. Guin, M. Félix, C. Cormery, E. Fromentin - France 2
France Télévisions

À l'approche de Noël, de plus en plus de Français sont tentés par le marché du reconditionné et de l'occasion. Des applications et des boutiques permettent ainsi d'acheter des jouets de seconde main.

Thibault, 5 ans, a deux passions : les girafes et les voitures. Mais si ces dernières sont un peu abîmées, c'est qu'elles ont déjà bien servi. En effet, presque tous ses jouets sont de la seconde main. Sa maman, Milène Tran, achète majoritairement d'occasion sur un site spécialisé dans les articles pour enfants. Les prix sont ainsi plus avantageux. "On est tombés sur un lot de 12 voitures pour 12 euros, confie Milène Tran. Par rapport aux magasins, une petite voiture, vous allez la payer deux euros ou 2,50 euros." 

La seconde main comme premier choix

Cette application entre particuliers, Beebs, voit son activité exploser ces dernières semaines. Les ventes de jouets ont ainsi augmenté de 54% ce mois-ci. Pour son fondateur, c'est le signe que le père Noël misera beaucoup sur l'occasion cette année. "La seconde main n'est plus une alternative vers laquelle on se tourne quand finalement on n'a pas trouvé ce qu'on voulait en neuf, explique Morgan Hilmi, cofondateur de Beebs. Ça devient le premier choix pour de plus en plus de parents." Une autre boutique, Rejoué, tenue par une association, propose quant à elle des jouets issus de dons, contrôlés et reconditionnés avant d'être mis en rayon. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.