Foot : Après la victoire de Leicester lors du Boxing Day, les supporters sourient et l'entraîneur Claude Puel respire

Bientôt deux mois après la mort du propriétaire du club, les joueurs de Leicester se sont imposés face à Manchester City lors du Boxing Day, ce jour férié d'après-Noël au Royaume-Uni. De quoi mettre du baume au coeur des supporters, et donner un sursis à Claude Puel, l'entraîneur français du club.

Deux mois après la mort du propriétaire du club, Leicester s\'est imposé 2 buts à 1 contre Manchester City lors du Boxing Day.
Deux mois après la mort du propriétaire du club, Leicester s'est imposé 2 buts à 1 contre Manchester City lors du Boxing Day. (CÉCILIA ARBONA / RADIO FRANCE)

Il y a des victoires qui agissent comme un cataplasme sur un public encore traumatisé. Pour remercier les spectateurs d'être présents et unis après deux mois de deuil suite à la mort accidentelle du propriétaire du club, les dirigeants ont joué les pères Noël. "Aujourd'hui on a eu plein de cadeaux ! C'est chouette parce que la famille du propriétaire continue de penser à nous, c'est gentil !", s'enthousiasme une petite supportrice. 30 000 canettes de bière aux adultes, des bouteilles d'eau aux enfants, et des milliers de gâteaux de Noël, des mince pies remplis de raisins et couverts de glaçage en sucre. 

Score final : 2 buts à 1 contre Manchester City, jusque-là sur le podium. Un succès inespéré qui redonne le sourire aux spectateurs et qui permet à Claude Puel, le coach français de Leicester, de se donner de l'air. 

Une victoire-déclic ?

Dans le parcours de Claude Puel à Leicester il y aura un avant et un après ce Boxing Day. Le regard de certains supporters a changé sur l'entraîneur français avec cette victoire. "On ne le connaissait pas quand il est arrivé, analyse un supporter. Il ne communique pas vraiment avec les supporters, il est un peu distant. Mais il donne sa chance à la jeunesse et il a prouvé que ça marchait."

Des bookmakers auraient même parié sur un limogeage express : "Il y a eu des rumeurs ces dernières semaines sur son départ. Mais franchement la victoire va le conforter et le faire souffler un peu, espère un autre. Même si je ne sais pas ce qui se trame en coulisses, il y a des noms qui circulent et je trouve ça dommage. Il faut laisser les gars travailler au moins deux ou trois ans avec une équipe. Je regrette qu'à chaque fois on montre du doigt l'entraîneur quand les résultats ne sont pas là".

Claude Puel reste serein

Au printemps, le Daily Telegraph avait écrit que le technicien de Castres désarçonnait les joueurs et le staff avec ses entraînements monotones. On a alors demandé à Claude Puel s'il se sentait en situation périlleuse. "C'est une drôle de question, avait-il répondu. Vous m'avez déjà vu avoir peur quelque part ? Non. C'est la Premier League, il y a toujours des spéculations autour des entraîneurs. Quand il y a deux défaites il y a toujours beaucoup de remise en question. Mais il ne faut pas faire attention à tout ça, il faut suivre son chemin. Il faut être concentré sur l'équipe, c'est le plus important."

Mais pour les supporters ultras, la chose est entendue : ils ne l'imaginent pas rester en poste jusqu'à la fin de son contrat en 2020.

Claude Puel conforté après la victoire de Leicester - Reportage de Cécilia Arbona
--'--
--'--