Commerces : le coup de pouce des communes est-il efficace ?

En France, certaines mairies essayent de faciliter les achats en centre-ville. Parking, bus gratuit… Il s’agit de donner un coup de pouce aux commerçant qui ont souffert ces derniers week-ends.

FRANCE 2

Jusqu’au 24 décembre à Angers (Maine-et-Loire), un seul ticket de transport vous permettra de voyager toute la journée. C’est la mesure phare de la mairie pour encourager la fréquentation des commerces du centre-ville après les blocages. Problème, le nouveau tarif n’est affiché nulle part. Et quand ils le savent, peu d’Angevins sont convaincus. Même son de cloche chez les commerçants qui ont perdu pour certains 40% de chiffre d’affaires. Cette mesure arrive un mois trop tard.

"Maintenant, c’est trop tard"

"Les gens qui ne se sont pas déplacés ont acheté autrement. Maintenant, c’est trop tard", déplore une commerçante. Pour Bernard Dupré, vice-président de la communauté urbaine d’Angers, les commerçants "doivent prendre la mesure du problème, qu’ils prennent eux-aussi des décisions, qu’ils fassent eux-aussi des efforts budgétaires." À Bordeaux (Gironde), la mairie a mis en place une autre mesure : transformer les 14 hectares de la plus grande place de la ville en un parking gratuit de 300 places. Les "gilets jaunes", eux, ont déjà appelé à occuper la place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marché de Noël à Angers (Maine-et-Loire). 
Marché de Noël à Angers (Maine-et-Loire).  (FRANCE 2)